5 disciplines d’arts martiaux faciles

par Mourki
0 commentaire

Récolter les avantages de l’étude des arts martiaux nécessite un investissement important de temps, d’énergie et de discipline. La pratique régulière des techniques est une condition préalable à la maîtrise de toute forme des disciplines des arts martiaux. Semblable à l’apprentissage d’autres passe-temps, l’entraînement aux arts martiaux demande du dévouement.

De nombreux pratiquants d’arts martiaux suivent des cours et l’expérience d’apprentissage en groupe est inégalée. L’étude de la discipline habilite les étudiants. Non seulement le corps des étudiants est conditionné, mais leur esprit l’est aussi. Les stagiaires acquièrent des compétences qui peuvent être appliquées tout au long de leur vie.

Formation en arts martiaux

Voir un artiste martial expérimenté se livrer à des coups de pied de haut vol, des balayages sophistiqués ou des coups de poing en temps opportun est indéniablement impressionnant. Malgré les techniques époustouflantes utilisées par les pratiquants d’arts martiaux vétérans, certaines disciplines d’arts martiaux sont moins intimidantes à apprendre et faciles à mettre en pratique.

L’acquisition de compétences dans les arts martiaux peut se faire facilement à la maison. Les vidéos pédagogiques en ligne offrent quelques-uns des mêmes avantages que les cours en personne – mais les cours en ligne n’ont pas l’élément important d’enseignement personnalisé. Néanmoins, les élèves peuvent acquérir des techniques d’autodéfense faciles à apprendre.

Les étudiants qui possèdent déjà un physique souple et flexible auront plus de facilité à apprendre les arts martiaux. Les artistes martiaux qui réussissent sont très disciplinés. Inutile de dire que les stagiaires en arts martiaux avec une autodiscipline existante saisiront facilement plusieurs des différentes formes.

Découvrez les disciplines d’arts martiaux suivantes qui sont faciles à apprendre:

1. Karaté

Le karaté est une discipline d’arts martiaux diversifiée qui peut être apprise sous l’un des trois angles suivants: comme une forme d’ auto-défense ou comme un art. Les enfants et les personnes âgées sont attirés par le karaté, étant donné que c’est une forme extrêmement sûre des arts martiaux.

Le karaté est populaire auprès d’un large éventail de groupes d’âge. La discipline nécessite toujours une technique correcte pour être exécutée avec succès. La théorie est importante, tout comme la pratique. Les artistes martiaux considèrent le karaté comme hautement adaptable, facile à apprendre et, lorsqu’il est fait correctement, très efficace comme forme de légitime défense.

Les techniques faisant partie intégrante du karaté comprennent le coup de poing (comme le coup droit et le coup de coude), le coup de pied (comme le coup de pied rond et le coup de pied avant) et le combat. Afin de développer l’endurance grâce au combat, un partenaire volontaire est nécessaire. Sparring aide les élèves à apprendre à faire la transition grâce à divers mouvements de karaté.

Le karaté repose sur un équilibre, une vitesse et une puissance appropriés. Plusieurs positions de base qui sont importantes pour la pratique du karaté peuvent être facilement apprises. Ceux-ci incluent la position prête, la position avant, la position de marche et la position arrière. Les postures impliquent simplement de positionner les pieds et d’être prêt à s’engager.

2. Boxe de base

Les nouveaux étudiants en arts martiaux pourraient explorer la boxe de base. Le sport peut être pratiqué seul et sans avoir besoin d’un partenaire. Au fur et à mesure que les élèves progressent, ils apprennent à devenir agiles; les stagiaires réalisent également leur potentiel de force. La boxe ne nécessite que des gants, mais la pratique peut être accomplie sans équipement.

Comme le karaté, la boxe de base implique des postures. La position de combat est la position principale de la boxe. Tout pouvoir découle d’une position de combat appropriée. Une bonne position est également importante pour maintenir l’équilibre lors des coups de poing de base. Au fur et à mesure que les praticiens poursuivent leur formation, les compétences et l’expérience deviennent des enseignants.

3. Muay Thai

Le corps entier est une arme dans l’art martial connu sous le nom de Muay Thai. Apprendre le Muay Thai donne même aux étudiants débutants de précieuses compétences d’autodéfense. Le sparring a une place dominante dans cet art martial, ce qui fait d’avoir un partenaire volontaire une nécessité. Pourtant, certains éléments peuvent être appris seuls.

L’équipement dont le stagiaire a besoin comprend des gants de boxe, un sac de boxe et des protège-tibias spécialement conçus pour s’engager dans la pratique du Muay Thai. Les techniques faisant partie intégrante du Muay Thai sont les coups de genou, les coups de poing et les coups de pied. Ces mouvements deviennent plus faciles à mettre en œuvre au fur et à mesure que l’élève pratique.

4. Jiu-Jitsu

Le Jiu-Jitsu est une forme puissante d’arts martiaux conçue pour qu’un combattant plus petit dispose de suffisamment de ressources physiques pour se défendre avec succès contre un plus grand adversaire. Si le Jiu-Jitsu est pratiqué seul, les réactions peuvent être difficiles à anticiper. Un partenaire aide l’élève à réaliser si une bonne technique est utilisée ou non.

En Jiu-Jitsu brésilien, les stagiaires utilisent des techniques de combat au sol et des manœuvres debout. Les élèves appliquent des étranglements (comme le starter à guillotine ou le starter triangulaire), des manipulations de verrouillage des articulations et des démontages à une et deux jambes pour vaincre le plus gros challenger. La pratique de ces techniques spécifiques nécessite un partenaire.

5. Krav Maga

Krav Maga est un mélange de Muay Thai, de boxe, de judo, de lutte et de combat. La force motrice derrière le Krav Maga est centrée sur l’objectif d’infliger suffisamment de dégâts à l’adversaire pour que le combat soit rapidement terminé.

Les personnes qui s’entraînent à la maison ont besoin d’équipements, tels que des gants de boxe, un sac lourd et de l’espace pour le suspendre, ainsi que des protège-tibias Muay Thai (utiles pour donner des coups de pied féroces au sac). La pratique du Krav Maga aide l’étudiant à acquérir de précieuses compétences d’autodéfense.

Les programmes d’enseignement du Krav Maga se concentrent sur l’exécution d’une position de combat appropriée, l’apprentissage des coups de poing (comme le jab, le croisement arrière et la coupe supérieure), comment échapper aux phares, comment tomber avec des blessures limitées en cas de renversement et les meilleurs moyens de se défendre contre les étranglements, l’ours câlins et phares accablants.

Laissez un commentaire